Plan de désherbage

Plan de désherbage

« Moins de produits phytosanitaires signifie une meilleure prise en compte de la santé et de la sécurité de l’employé communal et des habitants, ainsi qu’une ressource en eau préservée ».

Les employés municipaux vont continuer de travailler pour la propreté de la commune, mais vont concentrer leurs efforts sur des points plus importants que la présence de quelques herbes sur les trottoirs (par exemple, l’entretien de la voirie et de ses bâtiments). La présence d’herbes qui poussent dans des endroits où on ne souhaite pas les voir (adventices) n’est pas quelque chose de très grave.

Les agents des services techniques continueront à œuvrer afin de limiter leur pousse mais ils mettront plus de temps à nettoyer du fait de l’outillage utilisé (binettes, balais…). Dès cette année, certaines rues ne seront pas traitées chimiquement, afin d’arriver progressivement à l’abandon des produits phytopharmaceutiques. Néanmoins, vous allez encore voir dans certaines rues, le personnel municipal en tenue intégrale (combinaison, masque et lunettes) utilisant ces produits.

La Commission Voirie a fait le choix de traiter environ la moitié des rues de la commune.

Zone en gestion intensive (pas d’adventices)

Sont classés dans cette zone les sites pour lesquels la fonction paysagère est prédominante en raison de leur localisation en accompagnement ou à proximité d’un lieu particulièrement fréquenté : abords de bâtiments publics (mairie, église, patrimoine historique…), entrées de commune. Entre aussi dans cette catégorie les sites de gestion particulière que sont les cimetières et les terrains de sport, car la tolérance aux adventices y est généralement très limitée.

Zone en gestion soignée (herbe maîtrisée)

Sont classés dans cette zone les sites pour lesquels l’attente paysagère est moins forte en raison de leur localisation en accompagnement ou à proximité de lieux fréquentés de manière moins soutenue ; les parcs et squares de proximité et les espaces verts de transition (passages et sentes, salles des fêtes, écoles…

Zone en gestion extensive (herbe acceptée)

Sont classés dans cette zone les espaces peu ou pas fréquentés, mais aussi ceux dont la fonctionnalité n’est pas liée à l’intensité des pratiques. Ces espaces ne se trouvent pas à des endroits stratégiques sur le plan paysager et ne présentent pas d’intérêt écologique majeur ; il s’agit généralement des accompagnements de voiries très peu utilisées ou situées à l’extérieur du village, des chemins communaux en stabilisés ou en pavés, des zones où l’aspect « naturel » apporte un plus paysager. L’objectif de propreté n’est pas une priorité en soi, et l’enherbement est donc toléré, voire encouragé.